Quelle est la base juridique du traitement des données relatives aux talents des particuliers qui sont contactés dans le cadre d'une recommandation ?

Antoine
Antoine
  • Mise à jour

En ce qui concerne la base juridique, nous faisons ici référence à l'intérêt légitime d'un contact unique pour une offre d'emploi.En d'autres termes, aucun produit n'est vendu, mais c'est l'occasion de confier vos données à une entreprise réputée, qui favorise l'évolution professionnelle de la personne concernée.En outre, lors de cette première étape, seules les données de contact sont communiquées, pas d'autres données.Le talent a - comme le prévoit également la loi - la possibilité de s'opposer à l'utilisation ultérieure des données à cette fin.

Dans le cadre de cette recommandation directe, l'employé doit confirmer qu'il a le consentement du candidat concerné en cochant une case.
Il est exact que le client de Talentry n'a aucun contrôle sur le type de consentement ainsi que sur la portée et la nature des informations.

Toutefois, cela n'est pas non plus nécessaire, car il ne s'agit pas d'un consentement à la protection des données.Cette protection vise plutôt à sauvegarder l'intérêt légitime(présumé)du talent.


La demande de consentement (de l'employé) a donc deux fonctions :

1. l'employé doit être encouragé à prendre conscience qu'il transfère les données personnelles du talent à un tiers (le client de Talentry)
2. le client de Talentry peut être assuré par l'employé qu'aucun intérêt légitime du talent ne l'empêche de contacter le tiers.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0

Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

Commentaires

0 commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.